Nantes: Un lycéen avoue avoir revendu une vingtaine de vélos volés sur Le Bon Coin

FAITS DIVERS Le jeune homme a été piégé par la police lundi...

F.B.

— 

Illustration d'un cycliste sur une piste cyclabe en contre sens dans les rues de Nantes.
Illustration d'un cycliste sur une piste cyclabe en contre sens dans les rues de Nantes. — Fabrice Elsner/20 Minutes

S’il est très utilisé par les voleurs, le site Internet de petites annonces Le Bon coin est également de plus en plus souvent surveillé par les victimes. Un nouvel exemple a été donné dimanche à Nantes.

Un propriétaire de vélo de marque « Nakamura » constatait la disparition de sa bicyclette quartier Petit-Port. Il parvenait à l’identifier sur Le Bon coin et donnait rendez-vous le lundi au vendeur, non sans avoir averti la police.

Voleur ou receleur?

La Brigade anti-criminalité se présenta alors au rendez-vous et interpella sans difficulté le vendeur, un lycéen de 16 ans. Toutefois, le mineur n’était pas venu avec le vélo recherché mais avec un deux-roues « Decathlon » également mis en vente par ses soins.

>> A lire aussi : Nantes: La police publie les photos des vélos volés qu'elle a retrouvés

Interrogé, il reconnut avoir déjà vendu une vingtaine de vélos dans les mêmes conditions et expliqua se fournir « auprès d’une connaissance ». Les enquêteurs découvraient également que le jeune homme avait quatre annonces en cours sur Le Bon coin.

Il pourrait être mis en examen. L’enquête se poursuit.