Nantes: Coup d'envoi du festival des Trois Continents

CINÉMA Plus de 80 films asiatiques, africains ou latinoaméricains sont à découvrir jusqu'au 29 novembre...

F.B.

— 

Le festival de cinéma des Trois-Continents 2016 s'est ouvert mardi soir.
Le festival de cinéma des Trois-Continents 2016 s'est ouvert mardi soir. — Trois Continents

Le coup d’envoi du 38e festival des Trois Continents est donné ce mardi soir à Nantes, avec un hommage au célèbre réalisateur iranien Abbas Kiarostami, décédé en juillet. L’événement, qui se prolonge jusqu’au 29 novembre, vise à mettre en lumière des fictions et des documentaires d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine. L’immense majorité de ces films n’ont jamais été diffusés en Europe.

Cette année, neuf longs-métrages, venus du Japon, de Chine, d’Hong-Kong, d’Egypte, de Turquie, d’Argentine et d’Indonésie sont en compétition pour décrocher la Montgolfière d’Or. Dotée d’un prix de 6000 euros, elle sera remise lundi soir au Grand T.

Près de 150 projections pendant une semaine

Mais le festival propose aussi des focus sur le cinéma indien, sur les réalisateurs cambodgien Rithy Panh et chinois Li-Han-Hsiang, ou sur le thème de la  colonisation portugaise en Afrique. Des séances spéciales, des dessins animés pour enfants et des comédies musicales sont également au menu.

Au total : près de 150 projections aux cinémas Katorza, Cinématographe, Gaumont, Concorde et Bonne-Garde à Nantes, mais aussi à Saint-Herblain, Saint-Nazaire La Turballe et Ancenis.