Pays de la Loire: La région veut attirer beaucoup plus de touristes étrangers

ECONOMIE Le conseil régional va lancer un plan d'actions pour développer l'actvité touristique en Pays de la Loire...

Frédéric Brenon

— 

La plage de La Baule fait partie des atouts touristiques de la région Pays de la Loire.
La plage de La Baule fait partie des atouts touristiques de la région Pays de la Loire. — S.Salom-Gomis/Sipa

« En Pays de la Loire, les touristes étrangers représentent 17 % des nuitées dans les hôtels et campings. C’est moins qu’en Aquitaine, moins qu’en Bretagne, moins qu’en région Centre-Val de Loire. Ce n’est pas normal. » Le président du conseil régional, Bruno Retailleau, en est convaincu : la lutte contre le chômage en Pays de la Loire passe par un « renforcement de l’activité touristique » et, en particulier, une « reconquête de la clientèle étrangère ».

Nouvelle marque, site de réservation, routes des vins…

Pour y parvenir, la collectivité a présenté ce lundi un schéma régional de développement du tourisme, lequel devrait être opérationnel début 2017. Ce plan stratégique valable pour les quatre prochaines années repose sur trois priorités : attirer plus d’étrangers (notamment les Britanniques, Allemands, Espagnols et Hollandais), mieux équilibrer l’offre touristique entre le littoral, l’urbain et la campagne et accompagner davantage les professionnels dans l’innovation.

>> A lire aussi : Comment la saison estivale a pu être sauvée

Parmi les mesures concrètes envisagées, la région souhaite ainsi lancer une nouvelle marque de communication laquelle s’appuierait probablement sur les atouts « Loire » et « océan », mettre en ligne une plateforme numérique de réservation d’hébergements, restaurants et activités, développer l’agritourisme et l’œnotourisme en valorisant les routes des vins, renforcer la culture de l’hospitalité chez les professionnels, ou augmenter les complémentarités entre mer, ville et campagne.

Un événement nautique en Loire-Atlantique ?

Bruno Retailleau verrait également d’un bon œil la « création d’un deuxième événement nautique [en plus du Vendée Globe] » qui pourrait être consacré aux voiliers pourvus de foils et avoir pour théâtre la Loire-Atlantique.

En Pays de la Loire, le secteur du tourisme représente 48.000 emplois salariés directs, 8 milliards de chiffre d’affaires pour environ 18 millions de visiteurs. « C’est une activité considérable et, en plus, non délocalisable », insiste Franck Louvrier, vice-président du conseil régional.