La route de Sainte-Luce dévoile son futur lifting

F. B. - ©2007 20 minutes

— 

Jean-Marc Ayrault a dévoilé hier le projet d'aménagement de la route de Sainte-Luce, à l'est de Nantes. Cet axe peu esthétique, traversé par une voie ferrée, parsemé de ronds-points et emprunté chaque jour par 20 000 véhicules, doit devenir d'ici à deux ans un « boulevard urbain » digne de ce nom.

Les travaux se concentreront sur la seconde moitié de la route, entre la Souillarderie et le carrefour du Perray : création d'un grand giratoire au niveau de la voie SNCF, d'une zone « 30 km/h » entre ce giratoire et le pont de la Souillarderie, aménagement de pistes cyclables et d'un couloir prioritaire pour les bus, élargissement des trottoirs, plantation d'arbres... Cette transformation allant de pair avec le développement du nouveau quartier Bottière-Chénaie, des logements et commerces vont aussi fleurir le long de la route. Le chantier débutera à la mi-2008. Coût du projet : 5 millions d'euros.