Le MoDem rêve de phare et de téléphérique

Frédéric Brenon - ©2007 20 minutes

— 

Un mois et demi après avoir annoncé qu'il présenterait une liste autonome aux municipales à Nantes, le MoDem a dévoilé hier les grandes idées de son projet pour la mairie.

Outre des choix prioritaires portés sur « le logement », « les équipements de proximité » ou la volonté « d'utiliser tous les modes de démocratie locale », la liste conduite par Benoît Blineau veut placer l'écologie au coeur de sa politique. « Sur ce plan-là, Nantes n'est pas le petit paradis que l'on voudrait nous faire croire. Il y a beaucoup de travail pour en faire une ville exemplaire. » L'une des « idées écolo » du MoDem est donc de demander le classement Unesco de l'estuaire. Le parti propose aussi de créer un plan d'eau à l'emplacement de l'immeuble Neptune ou encore d'aménager un jardin au pied de la butte Sainte-Anne. Il est aussi question d'un phare dominant Chantenay, d'où l'on pourrait rallier l'Ile de Nantes via un téléphérique surplombant la Loire. « Nantes est un bon terrain pour le centrisme, estime Benoît Blineau. J'ose espérer qu'on dépassera nettement les 10 % de voix. Et en cas de second tour, on sera ouverts, prêts à discuter avec les autres listes ou à se maintenir. »