Nantes: Les bains-douches vont rejoindre le restaurant social sur l'île de Nantes

URBANISME Le projet du nouvel équipement vient d'être dévoilé par la mairie de Nantes...

Julie Urbach

— 

Le bâtiment accueillera les bains douches et le restaurant social
Le bâtiment accueillera les bains douches et le restaurant social — Atelier Mima/ Brut architectes

L’heure du déménagement va bientôt sonner. Près de 160 ans après leur ouverture quai Baco, les bains-douches municipaux rejoindront l’île de Nantes. Le projet du nouvel équipement, qui sortira de terre en 2019, vient d’être dévoilé par la mairie de Nantes. En plus de proposer un espace d’hygiène agrandi et modernisé, l’immeuble abritera aussi le restaurant social Pierre Landais. Le complexe sera d’ailleurs construit à son emplacement actuel, dans la rue du même nom.

>> A lire aussi : A Lyon, un collectif de riverains se mobilise contre la fermeture des bains-douches

« L’objectif est de simplifier le parcours de celles et ceux qui se trouvent dans la précarité, explique Johanna Rolland, la maire de Nantes. Ils y trouveront une offre globale avec la possibilité de se laver, se changer et se restaurer à un même endroit. » Un service de bagagerie ainsi qu’une laverie sont également prévus. Une demande des habitués de ces lieux, « les passagers » comme ils s’appellent, et qui ont été associés au projet.

Fréquentation en hausse

Il faut dire qu’ils sont de plus en plus nombreux à faire appel à ces structures qu’ils soient SDF, travailleurs précaires, ou personnes isolées à la suite de problèmes familiaux. Aux Bains-douches, la fréquentation a doublé en trois ans, passant à 30.000 personnes accueillies en 2015. « Nous n’avons actuellement que 10 douches, souligne Corinne Hemonic, la directrice. Il y en aura le double dans le futur équipement, avec enfin deux espaces bien séparés entre les hommes et les femmes, qui sont de plus en plus nombreuses. »

« On sera bien loin d’un accueil guichet, plutôt dans une démarche de bien-être », espère André Lebot, le directeur du restaurant Pierre Landais. L’établissement, qui propose aussi un accès Internet et l’accès à une ligne téléphonique, a distribué 35.000 repas en 2015. Des locaux provisoires, dans le même quartier, ont déjà été trouvés le temps des travaux.