«Jungle» de Calais: 87 migrants déjà arrivés en Loire-Atlantique, 40 autres ce mardi

ACCUEIL Ils ont rejoint lundi soir des centre d'accueil à Nantes, Saint-Herblain et Saint-Brévin...

J.U.

— 

Illustration du départ de la jungle de Calai. (AP Photo/Emilio Morenatti)/TH132/16298324270975/1610241104
Illustration du départ de la jungle de Calai. (AP Photo/Emilio Morenatti)/TH132/16298324270975/1610241104 — Emilio Morenatti/AP/SIPA

Alors que près de 2.500 migrants ont déjà été évacués de la « Jungle » de Calais, lundi, 87 d’entre eux ont rejoint le soir même le département de Loire-Atlantique, annonce la préfecture. Ils ont été accueillis dans quatre centres d’accueil et d’orientation (CAO) à Nantes (12 personnes), Saint-Herblain (28 personnes) et Saint-Brévin.

>> A lire aussi : Cinq questions autour de l’accueil des migrants (et des tensions) à Saint-Brévin:

Cette dernière commune, dont certains habitants s’étaient montrés réticents à l’arrivée de migrants, a finalement reçu 47 personnes. Selon Ouest-France, celles-ci sont majoritairement originaires du Soudan, d’Erythrée et d’Afghanistan. Leur installation au centre, qui avait visé par des tirs il y a deux semaines, s’est déroulée sans heurts.

La préfecture indique que 40 autres personnes sont attendues ce mardi dans la région nantaise.