Manif funèbre à la préfecture

- ©2007 20 minutes

— 

Plus de huit cents cheminots, électriciens-gaziers et étudiants se sont réunis hier midi devant la préfecture pour manifester leur colère contre le gouvernement. Un cercueil symbolisant la réforme des régimes spéciaux a notamment été enterré au pied du monument des Cinquante-Otages. Une délégation a ensuite été reçue par le préfet.

Un peu plus tôt, les cheminots avaient voté à une large majorité la reconduction de la grève. Seuls neuf allers-retours TGV Nantes-Paris et dix voyages TER au départ ou en provenance de Nantes ont ainsi pu être assurés. Le trafic reste très perturbé ce matin.