FC Nantes: Le coach René Girard se dit très surpris par la «ferveur» nantaise

FOOTBALL Avant la venue de Rennes, à la Beaujoire, samedi (20 h)...

David Phelippeau
— 
L'entraîneur nantais René Girard.
L'entraîneur nantais René Girard. — JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Samedi, c’est le derby entre Nantes et Rennes. Un moment attendu par de nombreux supporters des deux camps. Et ça, l’entraîneur René Girard en a pris la mesure depuis son arrivée cet été à la Jonelière.

Lorsqu’on demande au coach si les fans nantais lui en parlent depuis le début de la semaine, il répond tout à trac : « Ce n’est pas que depuis le début de la semaine, mais depuis le début de la saison ! On m’a même dit : "Angers (qui sera à la Beaujoire mardi en coupe de la Ligue), on s’en fout, mais Rennes ce n’est pas la même chose" ».

>> A lire aussi : FC Nantes-Stade Rennais: «Alors le traître?»... Quand un Nantais ou un Rennais passe chez l'«ennemi»

Un entraîneur nantais, passé par Lille et Montpellier, qui est bluffé d’ailleurs par le public nantais. « À Lorient (samedi dernier en Ligue 1), j’étais assez surpris. 1 000 supporters nantais étaient annoncés, j’ai eu l’impression qu’on était bien plus. Il y avait du brouhaha dans tout le stade, on l’a vu sur le deuxième but. On a un public extraordinaire. Ma plus grosse surprise, c’est la ferveur qu’il y a à Nantes. J’ai dit que j’arrivais dans une terre de football. Je le confirme. Je voudrais que les deux planètes se rencontrent, les supporters et nous. » Une partie de son vœu pourrait bien être exaucé, samedi, en cas de succès contre l’ennemi rennais…

>> A lire aussi : FC Nantes: La Beaujoire sera-t-elle bien garnie pour le derby FCN-Rennes?