Nantes: La hausse des tarifs des parkings ne passe pas auprès des commerçants

STATIONNEMENT Se garer en parking souterrain ou en enclos coûtera plus cher à partir du 1er janvier 2017...

Frédéric Brenon

— 

Le parking souterrain Cathédrale, en centre-ville de Nantes
Le parking souterrain Cathédrale, en centre-ville de Nantes — F.Elsner/20Minutes

Usagers des transports en commun et automobilistes, même traitement. Après la hausse des tarifs du réseau Semitan au 1er juillet, Nantes métropole soumet ce lundi au vote du conseil métropolitain une augmentation du prix des 15 parkings souterrains et des 15 parkings en enclos (extérieurs avec barrières) nantais.

Effective au 1er janvier 2017, l’évolution tarifaire s’élèvera en moyenne de 1,5 %. Dans le détail, le tarif de la première heure de parking reste inchangé en journée (2,30 euros à 2,60 euros selon les sites), la hausse se fera sentir à partir de 1h10 de stationnement. La tarification de nuit (deux euros à trois euros la nuit complète) est également préservée.

Equilibrer les coûts

Cette politique tarifaire « vise à équilibrer les coûts d’exploitation et d’investissement », selon Nantes métropole. De nombreuses nouvelles places sont ainsi en projet en centre-ville (place Aristide-Briand, cathédrale), à la gare et dans les parkings-relais. Elle vise aussi à « réaliser des recettes sur la base des utilisateurs et non des contribuables ».

Des arguments qui auront peut-être du mal à convaincre les habitants de périphérie qui privilégient les déplacements en voiture et considèrent déjà que venir en centre-ville de Nantes coûte « trop cher ».

« Le prix est le principal frein »

De quoi aussi mettre en colère les commerçants du centre-ville de Nantes. « Ce n’est plus possible, peste Nathalie Deniau-Millon, présidente de l’association Plein centre. Cette hausse est un message négatif qu’on envoie aux commerçants et un mauvais coup pour l’attractivité du centre-ville. Le prix du stationnement est le principal frein des consommateurs quand on les interroge. Devoir payer cinq euros pour se garer deux heures, c’est un frein psychologique, même pour ceux qui ne sont pas dans le besoin. Ils savent que s’ils vont à Atlantis, ils ne paient pas. A Angers, la première heure de stationnement est gratuite tout au long de l’année et cela fonctionne très bien. »

>> A lire aussi : Les travaux à Commerce sont enfin terminés, ce qui a changé pour les usagers du tram

Nantes métropole rappelle aux automobilistes que les parkings souterrains et en enclos sont moins chers que le stationnement en voirie au-delà de 2h. Le but est de privilégier le stationnement de courte durée sur voirie, de moyenne durée dans les enclos, et de longue durée dans les parkings en ouvrage.