Facs, le blocus pourrait faire école

Guillaume Frouin - ©2007 20 minutes

— 

Le blocage des facs de lettres, sciences humaines et langues a été reconduit pour une semaine, par plus de la moitié des 2 500 étudiants réunis au gymnase du Suaps hier midi. « C'est à ce jour la plus grosse AG de France », note la coordination des étudiants grévistes, qui se félicite de « la mobilisation extrêmement forte » à Nantes.

La situation semble plus confuse à la fac de sciences, qui devait se prononcer hier pour la première fois sur son blocus. L'idée d'un vote à bulletins secrets, proposé par le doyen de la fac, a été repoussée (853 étudiants pour, 900 contre). « Les mesures du gouvernement nous concernent tous, il nous faut donc une prise de position collective, martèle au porte-voix Mehdi (SUD Etudiant), pro-blocus. Or, l'isoloir isole et l'assemblée générale rassemble ! » Du coup, un vote en public - mais avec contrôle des cartes d'étudiant - doit avoir lieu aujourd'hui. « C'était la méthode retenue lors du CPE, et ça n'avait pas posé de difficultés », fait remarquer Mehdi au doyen, qui acquiesce. La fac de droit doit également se prononcer aujourd'hui sur son sort.

Sur www.20minutes.fr

Blog justice : le blocage des facs est-il légal ?