Les collectivités interpellent l'Etat sur la vente d'Aker Yards

- ©2007 20 minutes

— 

Après l'acquisition surprise de 39,2 % du capital d'Aker Yards par le groupe coréen STX il y a trois semaines, Jean-Marc Ayrault (Nantes métropole), Patrick Mareschal (conseil général), Joël Batteux (agglomération nazairienne) et Jacques Auxiette (conseil régional) ont écrit lundi au gouvernement pour connaître ses intentions quant à l'avenir des chantiers navals nazairiens.

« Cette décision suscite à la fois des inquiétudes et des interrogations, expliquent-ils dans la lettre. La perspective d'un risque de pillage technologique par l'industrie navale coréenne constitue en effet une menace sérieuse. Il nous paraît essentiel que l'Etat prenne ses responsabilités dans ce mécano industriel et joue un rôle actif. » Avec plus de 3 300 salariés directs, les chantiers navals Aker Yards sont le premier employeur privé de Loire-Atlantique.