FC Nantes: «Mesquins, déplacés, malvenus...» Les propos de Hollande ne passent pas à la Jonelière

FOOTBALL Dans le livre d’entretien «Un président ne devrait pas dire ça» paru ce jeudi, le président de la République s'est mis à dos les footballeurs...

David Phelippeau
— 
Les Canaris juste avant le match contre Bastia
Les Canaris juste avant le match contre Bastia — AFP

Besoin de « cours de musculation du cerveau » ou encore « gosses mal éduqués » trop vite passés à « vedettes richissimes »… Les déclarations de François Hollande, publiées dans le livre le livre d’entretien Un président ne devrait pas dire ça (paru ce jeudi), ne sont pas passées inaperçues dans le monde du ballon rond. A la Jonelière, centre d’entraînement du FCN, elles n’ont forcément pas plu non plus.

>> A lire aussi : «Moi, footballeur»... La réponse inspirée de Jonas Martin à Hollande sur l'éducation des joueurs

« Je trouve ça un peu mal placé, explique d’emblée le milieu de terrain Valentin Rongier. D’autant plus que depuis quelque temps, il n’y a pas eu de débordements ou de comportements odieux comme on avait pu le voir en Coupe du Monde en 2010 chez les Bleus. L’équipe de France donne une très belle image depuis quelques années. C’est malvenu de sortir ça sans raison. C’est agaçant car le président a une notoriété très importante et il influence beaucoup. Quelqu’un qui ne suit pas trop le foot et qui entend ça, il se dit que les footballeurs sont toujours pareils et n’ont pas changé. Pour vivre au quotidien avec 27 joueurs, ce n’est pas du tout comme ça ! »

>> A lire aussi : Daft Punk, Cruyff et Poujade, la drôle de «lettre ouverte d'un ballon» pour répondre à François Hollande

L’entraîneur nantais René Girard abonde dans le sens de son joueur : « C’est malvenu et mal placé. On n’a pas de leçons à recevoir de qui que ce soit. Je trouve ça mesquin pour les joueurs de foot français, mais bon il est président de la République il a le droit de dire ce qu’il veut. »

« Les footballeurs ne sont pas tous débiles ! »

Rongier poursuit sa diatribe envers François Hollande : « Il ne côtoie pas les footballeurs au quotidien, il sait juste qu’ils gagnent beaucoup d’argent et il en tire des conclusions. Ce n’est pas normal venant d’un président de la République. Généralement, ce sont les idiots qui généralisent… C’est pourtant une personne brillante. Je ne comprends pas sa sortie. Les footballeurs ne sont pas tous débiles. »

>> A lire aussi : Les jeunes du centre de formation nantais en passe de faire un «putsch»