Nantes Saint-Nazaire: Le gouvernement annonce une nouvelle prison

SOCIETE La métropole Nantes Saint-Nazaire fait partie des neuf secteurs prioritaires en France pour accueillir un nouvel établissement pénitentiaire...

Frédéric Brenon

— 

NANTES, le 10/05/2012 La nouvelle maison d arret
NANTES, le 10/05/2012 La nouvelle maison d arret — Fabrice ELSNER/20 MINUTES

Le Premier ministre Manuel Valls a annoncé jeudi que l’Etat allait engager la construction de 32 nouvelles maisons d’arrêt et d’un centre de détention en réponse à la surpopulation carcérale. Le gouvernement, qui souhaite « agir vite car il faut en moyenne dix ans pour construire une prison », a d’ores et déjà ciblé neuf secteurs géographiques prioritaires dont, dans le Grand Ouest, la grande métropole Nantes Saint-Nazaire.

Celle-ci dispose actuellement de deux établissements pour adultes : le centre de détention de Nantes (520 places) et la maison d’arrêt de Nantes-Carquefou (600 places). Le préfet sera chargé de proposer un terrain dans « les plus brefs délais ».

« On ne s’y attendait pas »

Du côté des syndicats de personnels pénitentiaires, la surprise est totale. « On ne s’y attendait pas, aucune demande n’avait d’ailleurs été formulée pour un nouvel établissement, commente Daniel Joliet, secrétaire régional de l’Ufap-Unsa. Je dirai que c’est une bonne nouvelle pour désengorger la maison d’arrêt de Nantes où une quarantaine de détenus dorment sur des matelas. Un établissement proche de Saint-Nazaire serait un bon choix, ça éviterait de faire de Nantes une ville carcérale. Il faudrait par contre que ce soit une prison à taille humaine où on ne mélange pas les catégories de détenus. »

« On tombe de haut avec cette annonce, réagit Emmanuel Baudin, secrétaire interrégional de SNP-FO. Le centre de détention de Nantes n’est pas rempli et il y avait déjà un projet de nouvelle prison à Angers. La maison d’arrêt de Nantes est neuve, même si c’est vrai qu’elle déjà pleine. Il y a peut-être une réflexion sur le rapprochement familial des détenus. Il faut voir, on a aucune information pour le moment. »