Nantes: Cinq nouvelles voies de l'île de Nantes porteront des noms de femmes

EGALITE Frida Kalho, Niki de Saint-Phalle et Louise Bourgeois font partie des personnalités retenues...

Julie Urbach

— 

La rue Olympe de Gouges, sur l'île de Nantes
La rue Olympe de Gouges, sur l'île de Nantes — J. Urbach/ 20 Minutes

Ça bouge un peu. Un an après le lancement du conseil de l’égalité hommes-femmes, la ville de Nantes a annoncé ce jeudi que cinq nouvelles voies et place, toutes situées sur l’île de Nantes, porteront des noms féminins. « Trois allées de desserte de la future école des Beaux Arts », qui s’installera début 2017 dans les halles Alstom, prendront les noms des artistes Frida Kalho, Niki de Saint-Phalle et Louise Bourgeois.

>> A lire aussi : Florence Arthaud, Pina Bausch et 36 autres femmes donneront leur nom à des rues

Non loin de là, entre le boulevard de la Prairie aux Ducs et le mail des Chantiers, on pourra déambuler dans l’allée Lucy Stone (militante abolitionniste américaine). Enfin, une nouvelle place de l’ancien îlot Brossette sera dénommée Clémence Lefeuvre. Un hommage à la créatrice du beurre blanc que pourront rendre les futurs étudiants de l’école hôtelière Vatel, qui s’installera tout près, en 2018.

Un appel à propositions

Afin de féminiser ses noms, la mairie de Nantes avait lancé au mois de janvier un appel à propositions auprès des habitants. Après un processus de sélection, 38 personnalités avaient été retenues, parmi 350 propositions. Pour autant, Niki de Saint-Phalle et Louise Bourgeois n’y figuraient pas. « Nous nous inspirons de la liste, justifie-t-on à la mairie. Il s’agit de proposer des noms qui s’adaptent au lieu et qui fassent vraiment sens. »