Nantes: Les scooters et motos mal garés désormais verbalisés

TRANSPORTS Après avoir étendu le nombre de places réservées aux deux-roues motorisées, Nantes métropole prévient qu'elle sera plus sévère...

F.B.

— 

Les motards ont désormais plus de chances de trouver une place pour stationner à Nantes
Les motards ont désormais plus de chances de trouver une place pour stationner à Nantes — Alexandre GELEBART/20MINUTES

Afin d’encourager les modes alternatifs à la voiture, Nantes métropole a créé il y a quinze jours 250 nouvelles places de stationnement réservées aux deux-roues motorisées.

Gratuites, elles se trouvent principalement dans le secteur piétonnier du centre-ville, autour de la gare sud et dans le quartier Madeleine-Champs-de-Mars (entre la Cité des congrès et le CHU). Une campagne d’information avait été menée afin de les faire connaître des utilisateurs.

35 euros d'amende

Mais attention, les agents municipaux seront désormais plus sévères. A partir de ce lundi, les stationnements gênants seront en effet sanctionnés d’une amende de 35 euros comme prévu par le Code de la route, prévient Nantes métropole. Les deux-roues motorisées n’ont pas le droit de se garer en dehors des places matérialisées, en particulier sur les airs piétonnes, les trottoirs et les appuis-vélos.

Près de 700 places réservées

Les places réservées aux deux-roues motorisées sont identifiables par un marquage au sol et des panneaux « Parking bleu » dédié ou « Interdit de stationner sauf deux-roues motorisées ».

Ces 250 places supplémentaires, viennent s’ajouter aux 445 places existantes depuis 2010, selon Nantes métropole. D’autres places devraient encore être créées en 2017 sur l’île de Nantes.

Le plan des stations est en ligne sur le site Internet de la ville de Nantes.