VIDEO. Nantes: «Marre des soirées PLS», la campagne qui clashe l'alcool chez les jeunes

SANTE La campagne est diffusée sur les panneaux d’affichage…

F.B.
— 
La campagne se décline sur les panneaux d'affichage.
La campagne se décline sur les panneaux d'affichage. — J.Urbach/20Minutes

La mairie de Nantes diffuse depuis mardi une nouvelle campagne de prévention sur les panneaux d’affichage de la ville. Intitulée « Marre des soirées PLS », elle fait référence à la position latérale de sécurité utilisée comme geste de premier secours, mais également à une expression à la mode chez les 16-25 ans.


Objectif de la campagne : prévenir les dangers liés à l’alcoolisation. Quelque 345 jeunes nantais ont en effet été hospitalisés pour des excès d’alcool l’an passé.

Le site Internet  rappelle ainsi les risques de la consommation excessive d’alcool, les gestes qui sauvent et tord le cou à quelques idées reçues sur l’alcool.

Un poste de secours au Hangar à bananes

En parallèle, la mairie a décidé de  au Hangar à bananes. Tenu par des secouristes et des veilleurs de soirée, il a vocation à s’occuper des personnes fortement alcoolisées ou blessées jusqu’à leur prise en charge par l’hôpital ou les proches.

Il sera opérationnel une dizaine de soirs d’ici à fin décembre, selon les dates des nuits étudiantes. La première soirée est prévue le 29 septembre. L’expérience avait été menée sur huit soirées, fin 2015.