«Rennes, comme je suis un pur Nantais, j'aurais refusé d'y signer !», souffle le néo-Stéphanois Veretout

INTERVIEW L'ancien milieu de terrain nantais répond aux fans nantais qui lui ont reproché de s'être engagé à Saint-Etienne...

David Phelippeau

— 

Le milieu de terrain stéphanois Jordan Veretout.
Le milieu de terrain stéphanois Jordan Veretout. — PHILIPPE DESMAZES / AFP

Il portera un maillot vert, mais sans jaune. Ce mercredi (19 h), Jordan Veretout (23 ans) fera son grand retour à la Beaujoire. Le nouveau milieu de terrain de Saint-Etienne (prêté par Aston Villa) retrouve un stade qu’il a quitté il y a un peu plus d’un an. Entretien avec ce pur produit de la maison qui a bien failli reposer ses valises à la Jonelière cet été…

>> A lire aussi : Qui a dit: «Même si j'étais heureux à Nantes, ce n'était pas là que ma carrière allait décoller»?

Pourquoi avez-vous décidé de revenir en France cet été après une année passée à Aston Villa ?

Avec Aston Villa, ça a été compliqué sur un plan collectif, avec notamment la descente en fin de saison dernière. Ça restera une grande expérience, quelque chose d’enrichissant, mais la descente en Championship (D2 anglaise) a fait que je voulais quitter le club.

Qu’avez-vous appris ?

C’est une nouvelle culture, un football différent. J’ai progressé sur quelques points négatifs que j’avais, sur le plan mental et physique notamment.

Rester en Angleterre, c’était impossible ?

J’ai vécu une descente, une saison galère, et je ne voulais pas jouer en Championship. Ce championnat aurait été compliqué pour moi car ce n’est pas mon style de jeu. Il y a des clubs de Première League qui me voulaient, mais je ne souhaitais pas revivre une saison comme l’année dernière. On sait très bien qu’entre le 10e et la 20e place en Angleterre, tout le monde peut descendre. J’ai donc préféré rentrer en France.

Pourquoi avoir répondu positivement aux sirènes de Saint-Etienne ?

Cela fait plusieurs années que le club est dans le top 5 ou 6. Il y a de l’ambition. On a bien débuté le championnat (8e de L1) et on jongle entre le championnat et la Coupe d’Europe. Le coach [Christophe Galtier] voulait un effectif pour jouer sur tous les différents tableaux, tous les joueurs sont ainsi concernés. Le coach peut me faire beaucoup progresser.

Le maillot vert représente quoi pour un pur Nantais ?

J’ai tout donné au FCN. Il y a un an, j’ai voulu partir car je pensais avoir fait le tour de Nantes. Je suis allé en Angleterre. Un choix de carrière fait que je suis arrivé aujourd’hui à Saint-Etienne. Je donne toujours le maximum dans les clubs dans lesquels je vais. Je sais qu’on va me parler d’une rivalité entre Nantes et Saint-Etienne, mais c’était dans les années 1970-80. Aujourd’hui, elle n’est plus d’actualité. Encore, vous m’auriez parlé de Rennes… Je suis un pur Nantais, j’aurais refusé de signer là-bas !

>> A lire aussi : FC Nantes: «J'ai 22 ans, j'ai envie de découvrir autre chose», lance Jordan Vérétout

Vous avez vu et entendu les critiques de certains lors de votre signature dans le Forez ?

Oui bien sûr. Beaucoup de gens parlent, mais c’est leur opinion. Je resterai quand même toujours supporter du FC Nantes. Je regarde tous leurs matchs. Je suis né à Nantes. J’ai passé de nombreuses années là-bas, c’est mon club formateur. Mais, mercredi, je serai 100 % Stéphanois.

Vous vous attendez à quel accueil ?

C’est mieux quand on revient de recevoir un bel accueil, mais ça sera le choix du public.

Vous auriez pu revenir à la Jonelière cet été ?

Oui, j’aurais pu revenir. Il y a eu une possibilité, mais ça ne s’est pas fait. J’ai choisi Saint-Etienne. C’est peut-être un mal pour un bien.

>> A lire aussi : FC Nantes: Vérétout, qui aurait pu revenir à la Jonelière cet été, est Vert

Vous le regrettez aujourd’hui ?

Je suis heureux et épanoui à Saint-Etienne. On joue l’Europe, le discours du coach m’a plu. Tout ça a fait que mon choix s’est porté sur Saint-Etienne

Charles N’Zogbia arrive à Nantes. Vous le connaissez très bien ?

Oui, j’ai joué à Aston Villa pendant une saison (en 2015-2016). Il pourra apporter beaucoup au groupe nantais. C’est un leader qui a beaucoup d’expérience du haut niveau. C’est un bon gars. On s’entend super bien. C’est un très bon ami.

>> A lire aussi : FC Nantes: N'Zogbia a dit «oui» à Nantes!