FC Nantes: Non, non, René Girard n'a «pas pour habitude d'abandonner le navire»

FOOTBALL L'entraîneur nantais affirme ne pas vouloir lâcher après une troisième défaite (0-3) d'affilée du FCN ce dimanche, contre Metz... 

David Phelippeau

— 

L'entraîneur nantais René Girard.
L'entraîneur nantais René Girard. — JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Il ne compte pas faire une Bielsa. Après la défaite humiliante (0-3) des Canaris face à Metz, dimanche, l'entraîneur nantais René Girard a affirmé ne pas vouloir capituler. «Je suis là et bien là. Je n'ai pas pour habitude d'abandonner le navire, même s'il y en a peut-être à qui ça ferait plaisir !»

>> A lire aussi : FC Nantes: «Quand on voit le match, on peut être inquiet», tonne René Girard

Franck Kita ou certains supporters ?

L'entraîneur nantais n'a pas cité de noms, mais on ne peut s'empêcher de supposer qu'il parle soit de Franck Kita, le directeur général délégué du FCN, avec qui il entretient des relations glaciales, ou qu'il pense à certains supporters qui ont accueilli son arrivée dans la contestation en juin dernier.

>> A lire aussi : FC Nantes: 64 % des internautes contre l'arrivée de René Girard

En conférence de presse d'après-match, l'entraîneur a paru très nerveux et proche d'asséner quelques vérités. Mais, il s'est retenu et a préféré ne pas polémiquer. «Il y a assez de merdes comme ça...», lâche-t-il, après une question d'un journaliste, qui l'a agacé. Quelques minutes plus tard, il balance, encore crispé par une interrogation d'un média : «Ce n'est pas le moment de chercher des poux...» Plus tard alors ?

>> A lire aussi : FC Nantes: Pourquoi les Canaris doivent absolument gagner ce dimanche?