Mayenne: Assigné à résidence, un ancien membre du groupe islamique armé est en fuite

TERRORISME Merouane Benahmed a été transféré à Evron en décembre dernier...

J.U.

— 

Merouane Benahmed, le 18 décembre 2015.
Merouane Benahmed, le 18 décembre 2015. — PASCAL PAVANI / AFP

Le centre-ville de Evron, en Mayenne, a été bouclé par la gendarmerie ce jeudi. Selon France Bleu, les forces de l’ordre seraient à la recherche de Merouane Benahmed, un ancien membre du GIA (Groupe Islamique Armé) assigné à résidence dans la commune depuis décembre dernier.

Il ne se serait pas présenté à l’un des pointages qu’il est censé effectuer chaque jour à la brigade de gendarmerie, et ne se trouve pas à son domicile, selon Le Courrier de la Mayenne. Contactée par 20 Minutes, la gendarmerie des Pays de la Loire n’était pas en mesure d’indiquer si l’opération était toujours en cours, ou pas.

Condamné à dix ans de prison

L’Algérien de 42 ans, qui a fui son pays en 1999, a été condamné à dix ans de prison en France dans le cadre de l’affaire dite des filières tchétchènes, soupçonnées de projeter des attentats à Paris.

Libéré en 2011, Merouane Benahmed vit depuis sous le régime de l’assignation à résidence, la Cour européenne des droits de l’Homme ayant refusé son extradition en raison de sa condamnation à mort par contumace en Algérie. Régulièrement déplacé de ville en ville, il a déjà été écroué à Brest, avant d’avoir vécu en Aveyron, dans le Finistère, et séjourné précédemment en Anjou.