Nantes: Près de 3.000 emplois dans le numérique créés en deux ans (et ce n'est pas fini)

ECONOMIE Quelque 2.800 emplois, sur un objectif de 10.000, ont déjà créé sur la métropole nantaise...

J.U.

— 

LA CHAPELLE SUR ERDRE, le 02/10/2012 Une salle de la societe de prestations informatiques GFI
LA CHAPELLE SUR ERDRE, le 02/10/2012 Une salle de la societe de prestations informatiques GFI — FABRICE ELSNER/20MINUTES

« Depuis le lancement de la Nantes Tech, 2.800 emplois ont été créés dans le numérique, dont 1.150 en 2015. » Près de deux ans après l’obtention du label French Tech, le bilan est positif en matière de créations de poste, selon Johanna Rolland. La présidente de Nantes métropole s’en est félicitée en marge de la présentation du programme de la troisième édition de la Nantes Digital Week, ce mardi.

L’année dernière déjà, le territoire avait été désigné comme étant le plus dynamique en matière de créations d’emplois dans le domaine : une progression de quelque 17 % entre ­2008 et 2013 y avait été mesurée, avec 4.136 emplois supplémentaires. Ainsi, Nantes comptait, en 2013, 27.941 emplois salariés. « Au lancement de la démarche, nous nous étions fixé le cap de 10.000 nouveaux emplois d’ici dix ans, rappelle Johanna Rolland. Nous sommes tout à fait dans nos objectifs. »

>> A lire aussi : Pourquoi la filière numérique nantaise n'a pas fini de se développer

Tour du numérique en 25 jours

Pour les Nantais en recherche d’emploi et intéressés par la filière, un « tour du numérique en 25 jours » (ateliers, visites d’entreprises, présentation des métiers, conseils pour monter sa boîte…) est d’ailleurs organisé depuis le début du mois de septembre dans les huit maisons de l’emploi de la métropole. Un grand salon aura lieu le 22 septembre à la Cité des congrès de Nantes.

« Grâce aux nouvelles formations de la Grande école du numérique, on peut proposer des débouchés à des personnes qui n’ont pas de background dans le domaine. Nous serons très attentifs à la nature et à la diversité des métiers créés », précise Johanna Rolland.