FC Nantes: Les jeunes du centre de formation en passe de faire un «putsch»

FOOTBALL Lors d'un entretien avec la presse locale, le coach nantais René Girard a affirmé vouloir donner sa chance (un peu par obligation) aux jeunes pousses...

David Phelippeau
— 
Le milieu de terrain Amine Harit.
Le milieu de terrain Amine Harit. — JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

« Formation à fond… » Ces trois mots ont été lâchés par René Girard au cœur d’un long entretien avec la presse locale, jeudi dernier. Mécontent de la dernière journée du mercato et de l’absence d’arrivée d’un numéro 6 et d’un milieu excentré, l’entraîneur nantais a répété à l’envi qu’il allait désormais devoir (par obligation) faire confiance aux jeunes du centre de formation. Une « stratégie » qui par le passé a fait ses preuves.

>> A lire aussi : «Il faudra peut-être réviser les ambitions fixées...», estime René Girard

Plus de la moitié de l’effectif nantais (douze sur 25 joueurs sur le site du club) est issue du centre de formation. Le défi n’en est que plus excitant pour un entraîneur au passé de formateur. Voici ceux qui pourraient prendre le pouvoir au FCN dans un avenir proche.

>> Les joueurs « bien installés »

Deux sont titulaires depuis le début de la saison : le défenseur Léo Dubois et le milieu de terrain Valentin Rongier, tous deux âgés de 22 ans. Jules Iloki (24 ans) et Koffi Djidji (24 ans) ne sont pas des titulaires en puissance, mais ils auront de manière certaine un rôle à jouer dans la saison. Même constat pour Abdoulaye Touré (22 ans), qui devrait revenir de blessure dans le mois à venir. Il est le seul à avoir le profil de sentinelle tant souhaité par Girard. Un atout pour lui.

Enfin, il y a quelques semaines, 90 % des fans nantais ne le connaissaient pas. Amine Harit (19 ans) est un cadeau tombé du ciel pour le FCN. « Capable de jouer milieu relayeur ou en numéro 10, selon Charles Devineau, coach des U 19 ans. Il marche sur l’eau depuis le début de la saison. Je ne pensais pas qu’il pouvait répéter les efforts aussi vite et aussi souvent. Je ne suis pas surpris par son talent, mais par sa régularité. »

Le milieu de terrain Valentin Rongier.
Le milieu de terrain Valentin Rongier. - PHILIPPE DESMAZES / AFP

>> Les jeunes en salle d’attente

Il y a forcément les trois gardiens de but (Dupé, Braat et Oliero), mais aussi les défenseurs Walongwa (23 ans) et Kwateng (19 ans). Au milieu du terrain, Alexis Alegue, une titularisation en L1 la saison dernière et un but marqué, pourrait tirer son épingle du jeu. « En jeunes, il jouait 9 et demi ou 10, se souvient Devineau. Mais, il peut jouer sur les côtés. Il a une bonne patte gauche. Attention, ce n’est pas un excentré qui déborde, style Iloki. Alexis marche beaucoup à l’affectif. » La saison dernière, Alegue avait été stoppé dans son élan par une pubalgie.

Enfin, le milieu de terrain Najib Gandi (22 ans) part de beaucoup plus loin. René Girard n’a pas caché jeudi dernier qu’il faisait partie d’une liste de joueurs pas au niveau pour la L1…

Le milieu de terrain Alexis Alegue cette saison contre Bordeaux.
Le milieu de terrain Alexis Alegue cette saison contre Bordeaux. - MEHDI FEDOUACH / AFP

>> Et les surprises à venir ?

Les suiveurs des U 19 ans vont peut-être faire des bonds. 20 Minutes a sélectionné deux joueurs susceptibles d’intégrer à court terme le groupe pro. Tout d’abord, le défenseur central Thomas Basila (17 ans). « Il est international. C’est un joli profil. Il doit passer les étapes mais ça peut aller très vite pour lui. C’est un top joueur de sa catégorie. »

Un autre fait déjà parler de lui : Elie Youan (18 ans). Cet avant-centre qui empile les buts chaque saison dans les catégories jeunes s’est entraîné avec le groupe pro la semaine dernière. « C’est un numéro 9, mais pas dans le profil qu’a déjà René [Girard]. Pas un Aristeguieta ou Sala. Il est armé pour aller voir plus haut. Belle pointe de vitesse et aime prendre la profondeur. Lui aussi, top joueur de sa catégorie. »

Enfin, deux autres joueurs, habituellement en CFA, pourraient émerger en pro : le défenseur José Homawoo (19 ans) et le milieu de terrain Teddy Bouriaud (19 ans).

>> A lire aussi : FC Nantes: En équilibre sur un fil, Waldemar Kita fait un petit numéro de com'