Nantes: Le joli succès du Poupoupidou, la pince pour faire du vélo en jupe

INVENTION Le petit accessoire inventé et fabriqué à Nantes a déjà été écoulé à 11.000 exemplaires...

Julie Urbach

— 

A Nantes le 18 janvier 2015- Marc et Celine Demonfaucon sont les createurs d une pince a jupe a velo, le Poupoupidou
A Nantes le 18 janvier 2015- Marc et Celine Demonfaucon sont les createurs d une pince a jupe a velo, le Poupoupidou — Julie Urbach / 20 Minutes

C’est le genre de bonne idée qu’on regrette de ne pas avoir eu les premiers. Un an et demi après le lancement du Poupoupidou, cette petite pince qui permet aux femmes de circuler à vélo tout en portant une robe, le succès est au rendez-vous pour leurs inventeurs nantais.

« Plus de 11.000 Poupoupidoux ont déjà été vendus, indique Marc Demonfaucon, qui a créé l’objet avec sa femme Céline. Le premier bilan est vraiment positif, ça marche très bien ! » Surtout quand l’été est en train de jouer les prolongations…

« On se sent plus libre »

En quelques mois, 80 revendeurs ont déjà placé cet accessoire (fabriqué à La Montagne) dans leurs rayons ou sur leur site web. C’est évidemment à Nantes que le produit remporte le plus de succès, mais il trouve aussi son public dans des villes comme Strasbourg ou La Rochelle, plutôt vélo-friendly.

Ce petit outil, qui visait d’abord à faciliter les promenades en tandem de ses créateurs, est loin d’un simple gadget, selon ses utilisatrices. Pour certaines, il aurait même véritablement changé le quotidien. « Je ne me mettais rarement en jupe lorsque je prenais mon vélo, par peur des coups de vents, confie Stéphanie, 32 ans, qui tient le blog Les Petits Bonheurs à Nantes. Avec le Poupoupidou, on a l’impression d’être en short. Et même si c’est un tout petit cher (12 euros), ça vaut le coup : on se sent vraiment beaucoup plus libre ! »

La pince à clipser sur sa jupe, puis à fixer sous la selle grâce à une coque aimantée, a été mise au point après une soixantaine de prototypes. Elle a une dernière fois été revue pour qu’elle reste bien en place. « Ça ne bouge pas, même sur de longs trajets », confirme Sandrine qui avait jusqu’alors l’habitude de tourner une pièce dans sa jupe puis de l’enrouler avec un élastique qu’elle attache sous sa selle. « Je l’utilise tous les jours, continue cette Nantaise de 40 ans. C’est beaucoup plus sûr que de tenir son guidon à une main ! »

>> A lire aussi : La «jart'elle», inventée à Strasbourg, pour pédaler en robe en toute sérénité

Katy Perry a son Poupoupidou

Marc et Céline Demonfaucon, qui ont remporté la médaille d’argent du concours Lépine en mai 2015, souhaitent désormais s’attaquer au marché étranger. Et leur Poupoupidou est déjà disponible dans des boutiques partenaires en Suisse, en Norvège ou aux Etats-Unis !

Ils comptent aussi sur Katy Perry pour faire exploser les ventes : la star avait en effet posté une photo d’elle montrant sa culotte, lors d’une virée à vélo à l’île de Ré cet été. « On s’est dit qu’un Poupoupidou lui serait utile, sourit Marc. C’est un clin d’œil, on lui en a envoyé un par la Poste ! »