Ce que va changer l'arrêté anti-alcool

F. Brenon- ©2007 20 minutes
— 

Le préfet a dévoilé hier le contenu de son arrêté destiné à lutter contre la consommation excessive d'alcool en Loire-Atlantique. Celui-ci prend la forme d'un cadre général, entrant en vigueur le 1er janvier 2008, que les maires pourront modifier de manière plus restrictive. Présentation. 

· Horaires réglementés L'heure limite de fermeture des cafés est fixée à 1 h dans le département, à 2 h à Nantes et Trentemoult, à 2 h le week-end à Saint-Nazaire et dans les stations touristiques. Les bars entrepreneurs de spectacles pourront fermer à 4 h, mais ne serviront plus d'alcool après 3 h. Tous les restaurants fermeront à 2 h, sauf dérogation jusqu'à 3 h pour l'accueil de groupes. Les discothèques baisseront le rideau à 5 h et devront cesser la vente d'alcool une heure avant. Les boîtes nantaises, en revanche, pourront demander une fermeture à 7 h, mais devront stopper l'alcool deux heures plus tôt. 

· Offre d'alcool réduite Les épiceries et sandwicheries ne pourront plus vendre d'alcool entre 22 h et 6 h du matin. Les associations, sportives ou culturelles, n'auront plus le droit de proposer bière ou alcool à un tarif réduit. Enfin, les établissements sont invités à renoncer aux « open bar » et « happy hours », en particulier ceux qui voudraient bénéficier d'une dérogation de fermeture. 

· Stages de prévention La Loire-Atlantique deviendra un « départementement- pilote » en matière de sensibilisation aux dangers de l'alcool. Des médecins-relais sillonneront les lieux de consommation, des stages de prévention seront proposés pour les personnes secourues en état d'ivresse. 

· Sécurité accrue La vidéosurveillance, l'éclairage des parkings et le personnel des établissements devront être renforcés. Une maraude (véhicule et secouristes) sera mise en place autour des lieux sensibles nantais, celle-ci pourra proposer un retour au domicile.