Nantes: Les travaux du Palais des sports de Beaulieu vont durer quatre ans

SPORTS La réhabilitation et l'extension de la salle principale s'achèvera dès l'été 2018...

Frédéric Brenon

— 

Les travaux ont débuté en juin 2016 au Palais des sports de Beaulieu. Lancer le diaporama
Les travaux ont débuté en juin 2016 au Palais des sports de Beaulieu. — F.Brenon/20Minutes

Après plusieurs semaines de travaux préparatoires, le chantier de réhabilitation et d’agrandissement du Palais des sports de Beaulieu entre dans sa phase la plus active. Le gros œuvre vient en effet de débuter dans la salle principale (dite «5.000»).

Construit en 1973 sur l’île de Nantes, le complexe omnisports (sept salles au total) avait besoin d’un sérieux lifting. « Il accusait le poids des ans, confirme Pascal Bolo, vice-président (PS) de Nantes métropole. Il y avait notamment des infiltrations d’eau, des équipements n’étaient plus aux normes. Il ne répondait plus correctement aux besoins des clubs professionnels. »

Deux nouvelles entrées

Les vitres, les sols, la charpente, l’électricité, la sono ou les vestiaires vont être changés. Deux nouvelles entrées (une pour la salle 5.000, une pour la salle 500) vont être créées, de même que des loges, un grand espace de réception, une boutique, des guichets et des sanitaires supplémentaires. De quoi permettre aux clubs de « développer de nouvelles recettes auprès de leurs partenaires ».

Les travaux ont débuté en juin 2016 au Palais des sports de Beaulieu.
Les travaux ont débuté en juin 2016 au Palais des sports de Beaulieu. - F.Brenon/20Minutes

La capacité d’accueil de la salle principale va également augmenter, passant de 4.700 places à près de 5.400 places. Un local antidopage, une salle de récupération et une salle de préparation physique doivent aussi voir le jour.

Le HBCN de retour en septembre 2018

Les travaux de la salle 5.000 se poursuivront jusqu’à l’été 2018. Les deux clubs résidents, le HBCN (hand masculin) et le NLA (hand féminin), pourront y effectuer leur rentrée. Ils évoluent en attendant à Rezé et Saint-Herblain.

Les travaux de la salle 500 et de l’espace de gymnastique se dérouleront en 2018-2019. La réhabilitation des quatre salles spécialisées (judo, arts martiaux, boxe et haltérophilie) est prévue de l’été 2019 à l’été 2020.

« Il était hors de question de le démolir »

Coût global de l’opération : 41 millions d’euros. Un montant qui fait dire aux élus de l’opposition qu’il aurait mieux fallu construire un équipement neuf pour le même prix.

« Construire une autre salle, a fortiori une Arena, aurait coûté beaucoup plus cher. Et puis il était hors de question, pour nous, de démolir ce bâtiment qui fait partie du patrimoine architectural de la ville », assure Pascal Bolo. « C’est l’un des lieux les plus emblématiques de l’île de Nantes. Il représente la mémoire de la vie sportive nantaise », renchérit Alain Robert, adjoint (PS) au maire de Nantes.

Le Palais des sports a déjà accueilli un championnat d’Europe de basket (1984), la coupe Davis de tennis (1996) ou les championnats du monde de handball masculin (2001) et féminin (2007).

Les travaux du Palais des sports étaient initialement prévus pour 2012 mais avaient été repoussés afin de permettre l’ouverture de la nouvelle salle sportive métropolitaine de la Trocardière à Rezé (4.000 places).