Nantes: Plus de 2000 personnes manifestent contre la loi Travail ce mardi

SOCIAL Plus de 2000 personnes se sont rassemblées devant la préfecture, ce mardi...

Julie Urbach

— 

Le début du cortège de la manifestation contre la loi Travail.
Le début du cortège de la manifestation contre la loi Travail. — D.P. / 20 minutes

Il y a du monde. Après une vingtaine de manifestations, depuis le début de la mobilisation contre la loi Travail démarrée début mars, plus de 2000 personnes ont de nouveau répondu présents à l'appel à défiler de l'intersyndicale de salariés et étudiants, ce mardi.

La tête du cortège de la manifestation contre la loi Travail.
La tête du cortège de la manifestation contre la loi Travail. - Julie Urbach / 20 Minutes

Le cortège s'est élancé peu après 14h 30 de la préfecture et doit emprunter un parcours traditionnel, le long du cours des 50-Otages, devant le château puis cours Saint-Pierre. Les manifestants sont suivis de près par les forces de l'ordre et l'hélicoptère de la gendarmerie. Pour l'instant, tout se passe dans une bonne ambiance.

>> A lire aussi : Nantes: Nouvelle manif contre la loi Travail mardi, transports coupés dans l'hypercentre

«Le gouvernement voulait jouer sur le pourrissement du mouvement social, mais au contraire, la mobilisation ne faiblit pas, explique Fabrice David, secrétaire départemental de la CGT. Même si le texte est adopté pendant l'été, nous prévenons déjà que nous ne lâcherons rien.»

Des lignes de tram coupées

Conséquence, les lignes de tramway ne desserviront pas les stations de l’hypercentre, jusqu'à 19h. La ligne 1 est coupée entre Médiathèque et Bouffay, la ligne 2 entre Motte Rouge et Gare de Pont Rousseau. La coupure se situe entre Bretagne et Hôtel Dieu pour la ligne 3. 

A 15 h 40, la manifestation officielle s'est terminée toujours dans le calme face à la préfecture. Quelques centaines de jeunes ont demandé à ce que la manif se poursuive en hurlant : «un 2e tour, un 2e tour!». 

Ces manifestants ont parcouru quelques centaines de mètres avant d'être repoussés par les forces de l'ordre. Aucun incident n'est à déplorer pour l'heure. A 16 h 25, les manifestants sont donc revenus devant la préfecture. Ce secteur est entièrement bouclé.