Notre-Dame-des-Landes: Emmanuelle Cosse, ministre écologiste, appelle à «sortir des blocages»

AEROPORT La ministre du Logement, opposée au projet d'aéroport, souhaite désormais «que les choses rentrent dans l'ordre»...

F.B. avec AFP

— 

Emmanuelle Cosse état à Notre-Dame-des-Landes le 4 novembre 2015 pour dire «non» à l'aéroport.
Emmanuelle Cosse état à Notre-Dame-des-Landes le 4 novembre 2015 pour dire «non» à l'aéroport. — G.Gobet/AFP

Après la victoire du « oui » au transfert de l’aéroport Nantes-Atlantique à Notre-Dame-des-Landes lors de la consultation organisée dimanche en Loire-Atlantique, Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et ex-dirigeante d’EELV (Europe Ecologie - Les Verts), appelle à l’apaisement.

« Nous sommes nombreux à être opposés à ce projet. Je l’étais quand je n’étais pas ministre, je le suis encore aujourd’hui. Maintenant, ce que j’ai toujours prôné, c’est qu’il y ait des évolutions, y compris qu’on sorte des blocages, cette consultation le permet. »

« Ce n’est pas par la violence qu’on réglera la situation »

« Il faut que tout le monde reste très calme parce que j’ai entendu ce matin des déclarations très véhémentes sur le sujet et ce n’est pas par la violence qu’on réglera la situation. Il faut que de toute façon les choses rentrent dans l’ordre au fur et à mesure. Et en effet il y a un moment où se posera la question du maintien des zadistes dans la zone ».

« La question de la mobilisation des forces de l’ordre sur le sujet n’est pas vraiment d’actualité. Il y a des besoins actuellement qui sont sur d’autres sujets un peu plus graves ».