Notre-Dame-des-Landes: L'évacuation de la ZAD serait déjà en discussion, selon Royal

AEROPORT La ministre de l’Environnement estime qu’après la victoire du « oui » la « procédure doit se poursuivre »…

F.B. avec AFP
— 
Ségolène Royal, le 1er décembre 2015 au Bourget.
Ségolène Royal, le 1er décembre 2015 au Bourget. — CHAMUSSY./SIPA

Les choses ne traînent pas. Le Premier ministre et le ministre de l’Intérieur ont entamé des discussions en vue d’une évacuation du site du futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes après la victoire du « oui » lors de la consultation organisée en Loire-Atlantique, a affirmé lundi la ministre de l’Environnement, Ségolène Royal.

« Je crois que les discussions entre le Premier ministre (Manuel Valls) et le ministre de l’Intérieur (Bernard Cazeneuve) ont commencé pour savoir comment ils allaient procéder », a déclaré Ségolène Royal sur RTL.

L’évacuation « a été promise par le Premier ministre, ceux qui ont voté oui l’attendent », a-t-elle ajouté, estimant que cette décision « relevait de la compétence » de Manuel Valls.

« Ce problème a duré beaucoup trop longtemps »

La ministre, dont beaucoup pensent qu’elle est fondamentalement opposée au projet d’aéroport, a également estimé que « maintenant, la procédure doit se poursuivre ». « Il y a eu une consultation démocratique. Ce problème a duré beaucoup trop longtemps », a encore dit la ministre, évoquant « trop de tensions, trop de violence, trop d’obstination de part et d’autre ».

Ségolène Royal a également annoncé que « l’ordonnance sur la participation du public aux décisions qui ont un impact sur l’environnement est prête » et va être envoyée au Conseil d’Etat.

« On est dans un pays qui est capable de concilier le développement économique et l’environnement, de respecter les citoyens », a assuré la ministre.