Nantes: Le HBCN jouera la Ligue des Champions la saison prochaine

HANDBALL Retenu par les instances européennes, le club évoluera pour la première fois à ce niveau...

Frédéric Brenon
— 
Le capitaine du HBC Nantes, Rock Feliho, disputera la Ligue des champions en 2016-2017.
Le capitaine du HBC Nantes, Rock Feliho, disputera la Ligue des champions en 2016-2017. — FABRICE ELSNER/20MINUTES

Les instances européennes du handball (EHF) l’ont annoncé ce vendredi midi : le HBC Nantes et Montpellier ont été retenus pour disputer la Ligue des champions la saison prochaine. Une première pour la formation nantaise, qui a terminé 3e du championnat 2015-2016. Le FC Nantes était jusque-là le seul club masculin nantais à avoir pris part à l’élite des coupes d’Europe.

A l’origine, seul le PSG, champion de D1, était qualifié en France pour participer à la prochaine Ligue des champions. Mais l’EHF avait permis à douze clubs européens de candidater pour obtenir un ticket supplémentaire.

Le HBC Nantes (3e) et Montpellier (4e) font donc partie des neuf lauréats, essentiellement grâce à leurs arguments extra-sportifs : qualité de la salle, notoriété, potentiel public, capacité à accueillir les médias, potentiel marketing, attractivité sur les réseaux sociaux… Saint-Raphaël, pourtant 2e du dernier championnat, a été écarté.

« Ça va faire grandir le club »

« C’est un immense plaisir, une grande fierté, se réjouit Gaël Pelletier, président du HBCN. La Ligue des champions était l’un des objectifs du club, on ne pensait pas l’atteindre si vite. Cela récompense l’excellence sportive de l’équipe première, notre constance en Coupe d’Europe, notre capacité à accueillir de grands événements aussi. »

Le HBCN jouera dès la rentrée dans une poule de six équipes où il lui faudra terminer à la première place pour espérer poursuivre sa route en huitièmes de finale de la Ligue des champions et ainsi se frotter à l’un des favoris : Kiel, Veszprem, Barcelone, Paris…

« On va découvrir un autre niveau. On ira avec humilité mais en jouant notre chance à fond. Ça va faire grandir le club, en expérience, en notoriété. L’objectif sera aussi de s’inscrire dans la durée. On s’en est donné les moyens », complète Gaël Pelletier.

En mai dernier, les handballeurs nantais avaient échoué en finale de la petite coupe d’Europe (nommée EHF) contre les Allemands de Göppingen (26-32).