FC Nantes: Relaxé par le tribunal, le capo de la tribune Loire est «soulagé»

FOOTBALL Accusé de s'être déplacé à Lorient en décembre dernier, avec d'autres fans nantais, alors qu'un arrêté ministériel l'interdisait...

David Phelippeau
— 
Romain Gaudin, soulagé à l'issue de l'audience.
Romain Gaudin, soulagé à l'issue de l'audience. — D.P. / 20 minutes

La décision est tombée ce jeudi après-midi. Romain Gaudin, âgé de 26 ans, capo de la tribune Loire et porte-parole de la Brigade Loire, a été relaxé par le tribunal de grande instance de Nantes, ce jeudi après-midi.

Il lui était reproché d’être allé assister (en compagnie d’autres fans nantais), en décembre dernier, à Lorient-FCN (0-0), alors que tout déplacement de supporters était interdit ce jour-là par arrêté ministériel.

Une centaine de Nantais venus le soutenir

La décision a été accueillie par les applaudissements de la centaine de supporters nantais qui avait fait le déplacement au tribunal. « Ça fait plaisir et ça permet de montrer qu’on n’est pas des criminels, a reconnu, ému, Romain Gaudin à la sortie de l’audience. Il y a quand un minimum de justice vis-à-vis des supporters. Les événements de l’Euro auraient pu précipiter le juge dans sa décision. Ça n’a pas été le cas. Le juge n’a même pas pris la peine d’aller sur le fond.» En effet, il a estimé que l'arrêté était de toute façon «dépourvu de base factuelle».


Un immense soutien derrière lui

Il poursuit avec le sourire : « Oui, je suis soulagé car je pourrai aller au stade au mois d’août. Ça fait aussi plaisir d’avoir eu un tel soutien. Plusieurs de mes camarades se sont retrouvés devant des juges pour des motifs pas toujours avérés et n’ont pas eu tout ce soutien et tout ce retentissement médiatique derrière. Et en plus de ça, ils ont été condamnés et n’ont eu que leurs yeux pour pleurer… »

Dans la semaine, les fans nantais avaient pris la défense de Romain Gaudin en lançant un hashtag #TousAvecRomain sur Twitter.