FC Nantes: Le capo de la tribune Loire risque très gros ce jeudi

FOOTBALL Accusé de s'être déplacé à Lorient en décembre dernier, avec d'autres fans nantais, alors qu'un arrêté l'interdisait, Romain Gaudin pourrait être privé de stade pendant 5 ans...

David Phelippeau
— 
Romain Gaudin (au centre) de la BL.
Romain Gaudin (au centre) de la BL. — F. Elsner / 20 Minutes

Un hashtag #TousAvecRomain est né ces derniers jours sur Twitter. En effet, de nombreux fans nantais ont décidé de se donner rendez-vous, jeudi, au tribunal de grande instance de Nantes, pour soutenir Romain Gaudin, capo de la tribune Loire et porte-parole de la Brigade Loire (nom d’un groupe de supporters très influent).



Romain Gaudin, âgé de 26 ans, est convoqué devant le tribunal nantais, ce jeudi, pour être allé assister (en compagnie d’autres fans nantais), en décembre dernier, à Lorient-FCN (0-0), alors que tout déplacement de supporters était interdit ce jour-là par arrêté ministériel. On ne sait pas encore si une décision sera prise ce jeudi, mais en attendant, le porte-parole de la Brigade Loire risque jusqu’à cinq ans d’interdiction de stade.

« Je risque une interdiction de stade qui peut monter jusqu’à cinq ans je crois, une amende, voire de la prison avec sursis parce que j’ai chanté « Allez Nantes » dans un stade où tout s’est bien passé, expliquait Romain Gaudin, à 20 Minutes Nantes en mars dernier. Sur les 200 supporters nantais présents à Lorient, ils me visent moi parce qu’ils savent que je suis un des porte-paroles du groupe. Interdire de stade le capo de la tribune, c’est un moyen détourné de taper sur la Brigade Loire. »