Notre-Dame-des-Landes: Pour Valls, les zadistes devront partir «quel que soit le résultat» du vote

CONSULTATION Manuel Valls s'est exprimé lors de la séance des questions au gouvernement, ce mardi...

20 Minutes avec AFP

— 

NOTRE DAME DES LANDES, le 25/11/2012 la ZAD
NOTRE DAME DES LANDES, le 25/11/2012 la ZAD — FABRICE ELSNER/20MINUTES

Alors que la consultation autour du transfert de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes se tient ce dimanche, quid du devenir de la ZAD? Les zadistes qui occupent «illégalement» les terrains du projet devront quitter les lieux «quel que soit le résultat», a prévenu ce mardi Manuel Valls.

«Si le non l'emporte, le projet sera abandonné. Si le oui l'emporte dimanche, le projet sera engagé. Et je veux également rappeler que quel que soit le résultat, les personnes qui occupent illégalement des propriétés devront partir», a déclaré Manuel Valls lors de la séance des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale. «L'Etat de droit s'applique à Notre-Dame-des-Landes comme partout ailleurs dans le pays», a-t-il soutenu.

Les membres de la ZAD, eux, ont déjà expliqué qu'ils n'envisageaient pas de partir, quelle que soit l'issue du projet. En janvier, le tribunal de grande instance de Nantes avait décidé d’autoriser l’expulsion de onze familles et quatre agriculteurs « historiques ».