Nantes: Les tramways et bus de la TAN à l'arrêt depuis 6h ce matin

SOCIAL Les conducteurs dénoncent l'agression de l'un des leurs samedis soirs...

F.B.
— 
NANTES, le 22/04/2013 Un tramway
NANTES, le 22/04/2013 Un tramway — FABRICE ELSNER/20MINUTES

Trop, c’est trop. Les conducteurs de la Semitan en ont plus que marre d’être agressés physiquement ou verbalement dans l’exercice de leur travail. Ce lundi matin, ils ont décidé d’exercer leur droit de retrait, donc de suspendre leur activité, en raison d’un nouvel incident survenu samedi soir.

Un conducteur d’un tramway de la ligne 1 a en effet été pris à partie dans sa cabine par plusieurs hommes alors qu’il se trouvait à la station Lauriers, quartier Bellevue. Le salarié n’est pas blessé mais particulièrement choqué. Les agresseurs, eux, se sont enfuis. Par solidarité, les collègues du réseau ont donc décidé réagir ce lundi matin.

Trafic à l'arrêt

Conséquence : plus aucun tramway, ni busway, ni bus, ni chronobus ne circule depuis la reprise du service, environ 6h, ce matin. L’ensemble du réseau TAN est à l’arrêt. Seules les lignes affretées par des prestataires (navibus, lignes de bus périphériques) circulent normalement.

De nombreux salariés ont traversé le centre-ville à pied ce lundi matin. Des lycéens devant se rendre à une épreuve du baccalauréat ont également exprimé leur inquiétude sur les réseaux sociaux.

La direction de la TAN échange depuis 10h avec les organisations syndicales pour faire le point, notamment, sur la suite du mouvement. Celui-ci pourrait durer au moins toute la matinée.