Nantes: 80 nouveaux bus articulés pour gagner de la place et polluer moins

TRANSPORTS Les véhicules neufs permettront d'augmenter la capacité de certaines lignes et de rouler davantage au gaz naturel...

F.B.
— 
Les nouveaux bus Iveco de la TAN seront livrés d'ici à la fin 2017.
Les nouveaux bus Iveco de la TAN seront livrés d'ici à la fin 2017. — Graphibus

Promesse tenue. Nantes métropole et la Semitan confirment ce lundi la commande de 80 nouveaux bus articulés de marque Iveco fonctionnant au gaz naturel. Le premier véhicule sera livré en guise de test dès la fin d’année 2016, les autres arriveront progressivement jusqu’à fin août 2017. Ils peuvent accueillir chacun 109 passagers au total, dont 34 assis.

Cette nouvelle flotte servira d’une part à rajeunir des bus vieillissants que la TAN souhaitait renouveler. Elle servira d’autre part à augmenter la capacité de certaines lignes, notamment les lignes chronobus qui ne disposaient pas toutes de véhicules articulés.

Enfin, elle permettra de remplacer des bus roulant au diesel par des véhicules considérés « plus propres ». Nantes Métropole et la Semitan estiment que le gaz naturel constitue le « meilleur carburant alternatif, tant sur le plan environnemental qu’économique ». Les gaz d’échappement seraient beaucoup moins nocifs sur la santé et le niveau sonore significativement réduit.

Des pannes trop fréquentes ?

Les syndicats de la TAN sont toutefois méfiants. La CFDT a déjà fait remonter des problèmes de fiabilité et des dysfonctionnements trop fréquents dans d’autres villes où ces véhicules Iveco sont déjà utilisés.

Nantes métropole projette par ailleurs d’acheter entre 30 et 50 bus articulés supplémentaires d’ici à 2020.