Nantes: A la Tower Run, les 32 étages de la Tour Bretagne se montent en moins de 4 minutes!

LOISIRS La première édition de la course verticale Tower Run à Nantes s'est déroulee dans une ambiance festive ce dimanche...

Julie Urbach

— 

La Tower Run de Nantes dans les escaliers de la Tour Bretagne
La Tower Run de Nantes dans les escaliers de la Tour Bretagne — J. Urbach/ 20 Minutes

Grosse ambiance ce dimanche matin, place Bretagne. La première édition nantaise de la Tower Run, cette course verticale dont le but est de gravir les 32 étages de la Tour Bretagne le plus vite possible, bat son plein. Quelque 800 personnes s’élancent par vague de 10 ou 15 personnes, toutes les quatre minutes depuis 9h30. Les trois premiers étages se montent en extérieur via la rampe d’accès (pente à 13 %) avant de s’attaquer aux escaliers. Aux 8e, 16e et 24e niveaux, des animateurs sont là pour distribuer des encouragements.

« J’ai hâte de commencer, sourit Stéphanie, qui vient de retirer son dossard. C’est un concept sympa et c’est pour la bonne cause [des dons sont reversés à une association]. On est venues pour passer un bon moment entre copines. Et pour le résultat, on verra ce que ça donne ! »

La rampe d'accès de la tour Bretagne
La rampe d'accès de la tour Bretagne - J. Urbach/ 20 Minutes

« Y aller tranquille mais ne pas s’arrêter »

Si certains la jouent décontracté, d’autres sont là pour réaliser le meilleur chrono. Le plus rapide a mis 3'11 pour arriver à bout des 700 marches. Thomas, 32 ans, affiche le très bon score de 3’52.

« Il faut y aller tranquille mais ne pas s’arrêter, assure le Choletais. Je prends beaucoup de côtes lorsque je fais de la course à pied en forêt, ça a dû m’aider, car ce n’était pas si dur… » « La technique c’est aussi d’utiliser les rampes d’escalier, complète Pierre, de l’organisation de la Tower Run. Certains pensent que c’est tricher, mais ce n’est pas le cas ! Ça permet de s’aider avec les bras, et monter les marches quatre par quatre pourquoi pas. »

Bientôt à Lille, Lyon et Paris ?

Pour Angélique et Carine, deux copines (en sueur) qui se sont récemment inscrites en salle de sport, il faut surtout faire confiance à son mental. « On pensait mettre une heure ou deux, et on a finalement réussi en moins de 10 minutes ! C’est un gros challenge et il y a du stress, mais avec la motivation on se dit qu’on doit tenir jusqu’en haut ! »

Les gagnants décrocheront leur ticket pour la Verticale de la Tour Eiffel 2017. Trois autres courses pourraient se dérouler à Lille (Tour de Lille), à Lyon (Tour Oxygène) et à Paris (Tour Pullman Montparnasse).