Les manifestants ont bravé l'interdiction du préfet, jeudi 9 juin 2016 à Nantes.
Les manifestants ont bravé l'interdiction du préfet, jeudi 9 juin 2016 à Nantes. — J.Urbach/20Minutes

LOI TRAVAIL

Nantes: 26 interpellations lors de la manifestation interdite en centre-ville

Malgré l'interdiction préfectorale, plusieurs centaines de personnes ont manifesté en centre-ville. Le cortège a vite été encerclé...

Elles ont bravé l’interdiction. Plusieurs centaines de personnes, des jeunes en majorité, ont commencé à manifester vers 17h15 en centre-ville de Nantes, ce jeudi, pour réclamer l’abandon du projet de loi Travail. Le rassemblement, organisé place du Bouffay, avait pourtant été interdit par le préfet de Loire-Atlantique en raison des risques de débordements.

Dès les premières minutes de défilé, des affrontements ont eu lieu rue de Strasbourg avec les forces de l’ordre, présentes en grand nombre. Ces dernières ont reçu des projectiles et lancé du gaz lacrymogène. Une partie des manifestants, scindés en petits groupes, a été encerclée par les policiers. La foule est restée totalement à l'arrêt pendant environ deux heures, criant « libérez nos camarades » et entonnant des chants militants. Au total, à 21h30, la police faisait état de 26 interpellations.

La rue de Strasbourg commençait à retrouver son calme vers 19h30. Mais des groupes de manifestants se sont reformés vers 20h, entraînant de nouveaux heurts avec les forces de l'ordre.

Manif autorisée en matinée

Ce jeudi matin, plus d’un millier de manifestants ont également protesté contre la loi Travail dans la zone Atlantis à Saint-Herblain à l’appel des syndicats. Leur défilé, autorisé par la préfecture, s’est conclu par un blocage du périphérique ouest.