Grève reconduite pour trois jours à la raffinerie de Donges

LOI TRAVAIL La raffinerie de Donges, deuxième site pétrolier de France, est à l'arrêt depuis une semaine et demie...

F.B. avec AFP

— 

La raffinerie Total de Donges, confrontée à la grève de son personnel, le 25 mai 2016. JS Evrard/AFP
La raffinerie Total de Donges, confrontée à la grève de son personnel, le 25 mai 2016. JS Evrard/AFP — AFP

La décision vient de tomber. La grève a été reconduite jusqu’à vendredi à la raffinerie Total de Donges par les 180 salariés (sur 650 que compte la raffinerie) qui assistaient à une assemblée générale, a annoncé Fabien Privé Saint-Lanne, secrétaire CGT de l’établissement de Loire-Atlantique. Les grévistes exigent le retrait du projet de loi Travail.

Une nouvelle assemblée générale sera organisée vendredi, pour décider des suites de ce mouvement entamé le 19 mai.

Trois à quatre jours pour remettre en route

Le site est à l’arrêt complet depuis une semaine et demie. Même si la fin de la grève était prononcée vendredi, il faudra trois à quatre jours minimum pour remettre en marche les installations.

Donges est la deuxième plus grande raffinerie française de Total derrière celle de Normandie, avec une production de 219.000 barils de produits pétroliers par jour. A la raffinerie de Total à Grandpuits (Seine-et-Marne), la grève a été levée lundi après-midi.