Loi Travail: Coupure d'électricité géante à Saint-Nazaire, provoquée par des grévistes

LOI TRAVAIL La région de Saint-Nazaire, La Baule et Guérande a été privée de courant entre 11h et 12h30 ce jeudi...

F.B.

— 

Des pylônes électriques (illustration).
Des pylônes électriques (illustration). — Olivier Aballain / 20 Minutes

Stupeur dans la région de Saint-Nazaire. Une coupure d’électricité géante, qui a débuté peu après 11h ce jeudi, a privé de courant environ 125.000 foyers de la ville portuaire et de son agglomération. Les communes de Trignac, Donges, Montoir, Pornichet, Guérande mais aussi La Baule ont été touchées, a indiqué la préfecture de Loire-Atlantique.

Sur place, à Saint-Nazaire, la plupart des activités ont été arrêtées pendant plus d’une heure, faute de courant. Un supermarché a notamment été évacué par mesure de sécurité, ainsi que l’un des navires en construction sur les chantiers navals STX. Les feux tricolores étaient également éteints. Des agents de police se sont donc positionnés aux plus gros carrefours pour gérer la circulation.

Une action de salariés grévistes

Selon RTE, gestionnaire du réseau national à haute tension, c’est l’invasion puis l’occupation, vers 10h50 par un groupe de grévistes opposés à la loi Travail, du poste de 225.000 volts de Saint-Malo-de-Guersac (Loire-Atlantique) alimentant toute cette région qui a entraîné la coupure.

Les grévistes ont quitté les lieux vers midi. Depuis, l’électricité est revenue partiellement. Toute la zone était de nouveau alimentée à 12h40, selon RTE.