Nantes: Ils collent des cœurs sur les murs et finissent au poste

FAITS DIVERS Trois personnes, qui disaient vouloir «promouvoir la paix et l'amour», ont été interpellés la nuit dernière...

F.B.

— 

NANTES, le commissariat WALDECK ROUSSEAU
NANTES, le commissariat WALDECK ROUSSEAU — Fabrice Elsner/20MINUTES

La police ne serait-elle pas sensible aux messages d’amour ? Trois personnes ont été interpellées cette nuit, en centre-ville de Nantes, pour des « dégradations de biens d’utilité publique ».

Les auteurs, deux femmes de 22 et 35 ans et un homme de 22 ans, étaient, vers 2h30, en train de coller des cœurs rouges et blancs (30 cm sur 30 cm) sur la façade de la préfecture lorsqu’un équipage de police est venu les trouver.

Une suite judiciaire

La petite bande était en possession de deux balais-brosses, d’un bac de colle et d’autres cœurs déjà encollés. Interrogés au commissariat, ils ont expliqué qu’ils collaient ces affiches dans le but de « promouvoir un message de paix et d’amour en cette période troublée et de rendre la ville plus joyeuse ». L’homme, en état d’ivresse, a été placé en dégrisement.

Relâchés, ils seront tout de même convoqués ultérieurement pour une suite judiciaire.