Vous avez trouvé du carburant? 5 conseils d'écoconduite pour ne pas le gaspiller

TRANSPORTS Plusieurs astuces peuvent favoriser les économies d'essence. Pratique alors que la pénurie guette...

Julie Urbach
— 
Lisses le 29 aout 2012. Station essence Total
Lisses le 29 aout 2012. Station essence Total — A. GELEBART / 20 MINUTES / SIPA

Depuis quelques jours, c’est la galère pour trouver de l’essence dans plusieurs régions de France et notamment le Grand Ouest. Si vous faites partie des chanceux qui ont pu remplir un peu leur réservoir, évitez de le gaspiller et passez à l' écoconduite ! Voici cinq conseils à adopter ces prochains jours et pourquoi pas pour la suite de votre vie d’automobiliste…

1) Entretenez et videz votre voiture

L’écoconduite, ça se prépare avant de prendre la route. Selon Cyril Janvier, responsable pédagogique chez Serenity Drive à Saint-Herblain, près de Nantes, le mieux est d’abord de bien gonfler ses pneus voire de légèrement les surgonfler, de 0,2 bar. « Sur un mois de petits trajets, cela peut permettre d’économiser cinq euros de carburant », assure-t-il. Avant de partir, n’oubliez pas non plus qu’une voiture surchargée peut entraîner une surconsommation (+5 %), dès 100 kg transportés ! Il est donc recommandé de vider son coffre mais aussi de désinstaller ses barres de toit si on ne les utilise pas.

2) Balayez les idées reçues

Vous pensez que votre niveau d’essence ne baissera pas car vous ne prenez la voiture que pour 10 minutes ? Erreur… « Les courts trajets inférieurs à trois kilomètres entraînent de la surconsommation car le moteur est froid », explique Cyril Janvier. Autre idée reçue, penser économiser le carburant en ouvrant les fenêtres plutôt qu’en utilisant la clim. « Ca marche jusqu’à 80 km/h, indique Cyril Janvier. Mais si l’on roule plus vite, mieux vaut utiliser la climatisation, car les fenêtres ouvertes causent une trop grande résistance au vent ».

3) Au volant, anticipez 

Une fois au volant, essayez d’adopter une vitesse la plus constante possible pour éviter de freiner, et de réutiliser du carburant pour retrouver la vitesse perdue. Le mieux est de rouler suffisamment loin de la voiture qui vous précède. Aux feux rouges ou ronds points, lâchez la pédale d’accélérateur et utilisez le frein moteur pour une consommation nulle sur quelques centaines de mètres. Par contre, « ne conduisez pas au point mort, c’est dangereux », recommande Bison Futé.

4) Roulez moins vite

La meilleure façon de garder votre réservoir le plus plein possible serait de réduire votre vitesse. Rouler à 10 km/h de moins que d’habitude permet une économie de 10 % de carburant. Au contraire, la consommation étant exponentielle, rouler au dessus peut vite faire baisser votre jauge. Veillez ensuite à passer au plus vite vos rapports pour éviter le sur ou le sous-régime : « Autour de 2.500 tours/minutes pour un véhicule à essence et autour de 2.000 tours/minutes pour un véhicule diesel », indique Bison Futé.

5) Eteignez votre moteur

« Contrairement à ce que l’on croit, le fait d’éteindre et rallumer le contact n’entraîne pas une consommation excessive », explique Cyril Janvier. L’expert recommande de ne pas laisser son moteur tourner si l’on reste plus d’une minute à l’arrêt. Ça marche si l’on attend quelqu’un, dans un embouteillage, ou même pour un long feu rouge.