Loire-Atlantique: Plus de 13 millions d'euros de fraudes en tous en genres détectées en 2015

ECONOMIE Les principales infractions relevées par l'Etat concernent les prestations sociales et le travail illégal...

F.B.

— 

Des billets de banque (illustration).
Des billets de banque (illustration). — Denis Charlet AFP

La préfecture de Loire-Atlantique a dévoilé mardi le bilan des fraudes détectées en 2015 par ses différents services dans le département. Et le montant cumulé est vertigineux : 13,1 millions de fraudes ont été recensées. Dans le détail, on trouve 9,1 millions d’euros de fraudes aux prestations sociales, 303.864 euros de fraudes fiscales et 3,7 millions d’euros de fraudes diverses (en majorité sur le travail illégal).

Une trentaine d’actions inter-services ont été conduites pour débusquer ces fraudes en 2015. La plupart des infractions constatées concernent du travail dissimulé, notamment dans le bâtiment ou l’hôtellerie-restauration. D’autres fraudes portant sur le trafic de métaux, les jeux clandestins et la domiciliation commerciale ont également été relevées.

Lutter conre le travail illégal, la priorité

Des actions spécifiques ont également été menées l’an passé dans le secteur des garages et celui des taxis et véhicules de transport, « compte tenu de certaines dérives constatées ».

Pour 2016, la préfecture annonce que « la mobilisation » se poursuit sur l’ensemble des thématiques, en particulier pour ce qui concerne la lutte contre le travail illégal.