HBC Nantes: «On a été surclassé aujourd'hui», regrette le Nantais Nicolas Claire

HANDBALL Les handballeurs nantais sont passés à côté de leur finale de la Coupe d’Europe EHF, ce dimanche, à la Trocardière (Rezé), et se sont inclinés (32-26)...

David Phelippeau

— 

La déception nantaise à l'issue de cette finale.
La déception nantaise à l'issue de cette finale. — Thomas Grenapin/ air-pictures.fr/ Sylvain Artu

Le HBC Nantes est passé à côté de SON événement. Ce dimanche, dans leur salle de la Trocardière, en finale de la Coupe d’Europe EHF, équivalent de l’Europa Ligue en football, les Nantais ont été laminés (32-26) par les Allemands de Göppingen. « Il n’y a pas grand-chose à dire, analyse le demi-centre nantais Nicolas Claire. On a perdu tous nos duels. Aujourd’hui, on a été surclassé sur ce match. On a joué à l’envers. Je ne sais même pas si on doit être déçu après un match comme ça ! »

>> A lire aussi : HBC Nantes: Le «H» échoue encore en finale de la (petite) Coupe d'Europe

Menés 13-10 à la pause, les Nantais ont été largués par les Allemands en début de seconde période, en encaissant un 4-1 rédhibitoire. « En début de 2e mi-temps, on a été inexistants alors qu’on aurait dû être vigilants, regrette l’entraîneur Thierry Anti. Aujourd’hui, le meilleur a gagné. C’est une plus grande déception qu’en 2013 [le HBCN avait perdu en finale de cette même compétition à Beaulieu contre Rhein-Neckar] car on avait déjà battu Göppingen cette saison. » En mars dernier, en phase de poule, ses hommes avaient en effet battu (27-24) leur bourreau du jour…

Une leçon d’allemand selon le président Pelletier

Le président Gaël Pelletier ne cache pas non plus sa déception : « Les Allemands nous ont donné une belle leçon sur comment aborder une finale et comment la gagner. Cette leçon a été claire, nette et sans bavure. Collectivement, on a failli, mais aujourd’hui, Göppingen était trop fort pour nous. »

>> A lire aussi : HBC Nantes: «On a conscience qu'on peut le faire», estime Pelletier avant le Final four d'EHF