Nantes: L'employée du Super U avait dérobé plus de 15.000 euros de produits

FAITS DIVERS Une femme de ménage de 46 ans a été placée en garde à vue pour des vols son lieu de travail pendant plus de quatre ans...

F.B.

— 

Le butin découvert au domicile de l'employée.
Le butin découvert au domicile de l'employée. — Police nationale 44

Une femme de 46 ans, employée de ménage dans un supermarché Super U de l’agglomération nantaise, a été interpellée et placée en garde à vue mercredi pour des vols sur son lieu de travail, rapporte la police. Le directeur du magasin avait constaté de nombreux vols par rapport à l’inventaire du stock. Il décida alors d’organiser une surveillance des locaux et du personnel et remarquait cette femme qui mettait des produits pris en rayon dans un sac-poubelle.

Interrogée par son employeur (un prestataire de services) et par le directeur du Super U, elle reconnaissait les faits et les conduisait dans le local propreté où elle avait stocké son sac-poubelle contenant 837 euros de marchandise, notamment des produits cosmétiques et de la lingerie masculine.

Plus de 1300 articles neufs retrouvés chez elle

A la police, l’employée de ménage déclara avoir commencé il y a deux semaines et avoir conservé chez elle seulement deux caleçons homme. Seulement, lors de la perquisition effectuée à son domicile, il était découvert plus de 15.000 euros de produits dérobés au sein de cette même enseigne, soit plus de 1300 articles neufs (30 bouteilles d’alcool, maquillages, jouets, produits d’hygiènes, loisirs, vêtements, outillages, matériels électroniques…)!

Entendue à nouveau, la mise en cause reconnaissait les faits et déclarait finalement qu’elle commettait des vols au sein de ce magasin depuis plus de quatre ans. Elle précisait revendre pour les amis et la famille ou lors de vide-greniers.
Le mari, chauffeur routier, qui déclarait avoir connaissance des agissements de son épouse, a été également placé en garde à vue.