FC Nantes: Avec Waldemar Kita, ça finit (presque) toujours comme ça!

FOOTBALL Avec le président du FCN, quasiment toutes les fins de collaboration se terminent mal. Ce lundi, Kita a «dézingué» son coach Der Zakarian dans «Ouest-France»...

David Phelippeau

— 

Le président du FC Nantes Waldemar Kita.
Le président du FC Nantes Waldemar Kita. — JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

C’est plus fort que lui. Ce lundi, le président du FC Nantes a accordé un long entretien au journal Ouest-France. Evidemment, il a été question de son futur ex-entraîneur Michel Der Zakarian. Et Kita n’a pas été tendre avec celui qui a remis depuis quatre ans le FC Nantes à flot. Comme il ne l’avait pas été avec Furlan, Baup ou encore Chauvin par le passé. Un éternel recommencement.

>> A lire aussi : FC Nantes: Le Top 6 des déclarations depuis une grosse décennie

En mai 2012, Kita - déjà dans Ouest-France - avait sorti le lance-flammes pour Chauvin : « Il faut que les choses soient claires : Chauvin, il roule pour lui, comme beaucoup dans la profession. […] Je connais ce genre de personnage, il ne réussira pas dans le football. »

« Il a apporté quoi Der Zakarian ? »

Ce lundi, il a attaqué au vitriol Michel Der Zakarian. « On a fait toute une histoire de ce départ [de Der Zakarian], mais qu’a apporté Michel dans le jeu, l’organisation, dans la discipline ? », s’interroge, en forme de critiques, Kita.

Ne cherchez pas, le président nantais ne se remet pas en cause. « Le problème de Michel, c’est qu’il ne parle à personne, poursuit WK. […] Vous comprenez donc pourquoi je change d’entraîneur ! Il n’a plus de mecs avec lui ! »

Cana et Sigthorsson, c’est Kita

Kita évoque les deux fiascos du recrutement de l’été dernier : Sigthorsson et Cana, deux joueurs voulus par… le président nantais. Là encore, il n’y a pas eu d’erreur de casting quand on le lit.

Sigthorsson ? « Le joueur vient de l’Ajax, il est international, sauf qu’aucun des trois [coachs] ne parle anglais, dit Kita dans Ouest-France. Il n’existe aucun dialogue, aucun travail individuel. Le type a compris et c’est lui qui décidait s’il devait s’entraîner ou pas. » Cana ? « On l’a négligé, mis de côté. […] Le staff en question ne peut pas gérer de fortes personnalités. »

>> A lire aussi : FC Nantes: René Girard coach du FCN, est-ce une bonne idée?