L'affaire Augereau devant la justice

- ©2007 20 minutes

— 

L'affaire opposant l'Urssaf de Loire-Atlantique au groupe Synergie (travail temporaire) est jugée aujourd'hui par le tribunal correctionnel de Nantes. Le PDG de Synergie, Daniel Augereau, l'un des chefs de file de l'UMP dans le département, doit y comparaître pour recel et, en tant que personne morale représentant Synergie, pour usage de faux en écriture. Trois autres cadres de la société sont également poursuivis pour vol de documents ou recel de documents volés.

L'Urssaf avait relevé en 1997 des anomalies dans des contrats du groupe puis avait déposé une plainte en 2000 et 2002, notamment après la découverte dans les dossiers des avocats de Synergie de photocopies de pièces confidentielles issues des bureaux de l'Urssaf.