FC Nantes: Décision du Conseil d'état (normalement) «d'ici quinze jours»

FOOTBALL L'affaire du joueur nantais, entré en jeu alors qu'il était suspendu, traîne depuis presque trois ans...

David Phelippeau

— 

NANTES, le 17/09/2013 Abdulaye TOURE, joueur du FCN
NANTES, le 17/09/2013 Abdulaye TOURE, joueur du FCN — FABRICE ELSNER/20MINUTES

On touche le but ? Le 15 avril dernier, l’affaire Touré est bien passée devant le Conseil d’Etat. Si aucune décision n’a été prononcée, c’est tout simplement que le Conseil d’Etat se donne généralement « entre 2 et 5 semaines », selon Lionel Levain, l’avocat du FC Nantes, pour donner son verdict.

>> A lire aussi : FC Nantes: Une belle rentrée d'argent pour le FCN dès ce vendredi?

Pour rappel, l’affaire remonte au 10 août 2013. Ce soir-là, le FCN reçoit Bastia et fait entrer en jeu le milieu de terrain Abdoulaye Touré alors qu’il est suspendu. Le club corse dépose une réclamation après la rencontre, remportée par les Canaris (2-0).

Un interminable feuilleton

Après de nombreux recours devant les instances sportives, le FCN est finalement sanctionné par la Ligue de football professionnelle (LFP). Mi-février 2014, trois points lui sont retirés. Bastia les récupère. Le club nantais décide de poursuivre les recours. Tribunal administratif, cour administrative d’appel… Rien n’y fait, le FCN s’incline toujours sur le terrain judiciaire. Le Conseil d’Etat est ainsi le dernier recours pour le club du président par Waldemar Kita.

Interrogé ce lundi après-midi, l’avocat du FCN n’a souhaité donner aucun sentiment sur l’audience qui s’est tenue il y a un peu plus de quinze jours. Maitre Lionel Levain avait indiqué en novembre dernier à 20 Minutes que le Conseil d’Etat serait « la dernière étape » et qu’il ne devrait pas saisir les juridictions européennes en cas de décision défavorable au FCN.