Porsche incendiée à Nantes: Le propriétaire est un électricien de 30 ans

FAITS DIVERS Il est revenu sur l'incident...

Francois Launay

— 

Une Porsche incendiée lors d'une manifestation contre la loi travail à Nantes, le 28 avril 2016
Une Porsche incendiée lors d'une manifestation contre la loi travail à Nantes, le 28 avril 2016 — LOIC VENANCE AFP

« Je suis un travailleur moyen, un Monsieur Tout le monde qui met de l’argent dans sa passion ». Voilà comment se présente le propriétaire de la Porsche incendiée jeudi dans les rues de Nantes. A 30 ans, l’électricien est revenu pour la première fois sur l’incident dans Le Figaro (via l’agence PressPepper) et Presse Océan ce samedi.

>> A lire aussi : Loi Travail: La Porsche brûlée en marge de la manifestation fait réagir Twitter

Il découvre que sa voiture brûle sur un téléphone

Il raconte comment il a découvert que sa Porsche brûlait alors qu’il était en train de changer sa carte grise à la Préfecture. « Un homme suivait les événements sur son téléphone. Il a dit qu’une Porsche brûlait. Quand je suis sorti, elle était carbonisée. J’ai eu l’estomac retourné », rapporte dans Presse Océan le jeune homme qui avait économisé longuement avant d’acheter la voiture de ses rêves il y a quatre mois.

« Ils l’ont brûlée comme un symbole de la lutte contre le capitalisme. Ils sont à côté de la plaque »

Choqué, celui qui a porté plainte ne supporte pas qu’on présente cet acte comme le combat des pauvres contre les riches. « Ils l’ont brûlée comme un symbole de la lutte contre le capitalisme. Ils sont à côté de la plaque », avant de conclure. « Ce n’était ni la voiture d’un banquier, ni celle d’un chef d’entreprise comme certains ont cru. Je ne fais rien de mal. C’est mon droit. Quel gâchis ».