Ile de Nantes: Guinguette, pêcherie et plus encore sur les berges nord

URBANISME Les quais Rhuys, Hoche et Doumergue seront métamorphosés à l'horizon 2018...

Frédéric Brenon

— 

Le projet de bar-guinguette-restaurant sur le quai Doumergue Lancer le diaporama
Le projet de bar-guinguette-restaurant sur le quai Doumergue — Base /Samoa

En 2018, on pourra profiter d’une promenade piétonne ininterrompue entre le Hangar à bananes et le parc du Crapa. Les travaux d’aménagement des quais Rhuys, Hoche et Doumergue, qui débuteront à l’automne, vont en effet finaliser l’aménagement des berges nord de l’île de Nantes.

Bancs, jeux, jardins, équipements sportifs

Sur cette portion d’un kilomètre située entre les ponts Haudaudine et Aristide-Briand (busway), l’ambiance devrait considérablement changer. Car de nombreux équipements, parfois très originaux, sont programmés pour « renforcer la proximité avec le fleuve ». « Aujourd’hui, sur ces quais, les usages sont très pauvres. On y croise juste quelques joggeurs et graffeurs », commente Nicolas Doreau, chef de projet pour la Samoa, la société d’aménagement de l’île de Nantes. 

Outre des aménagements paysagers, on trouvera ainsi des bancs pour « profiter du panorama », des jeux pour enfants, des jardins partagés, des structures de musculation et de sport, un boulodrome, un skate parc, des modules en béton adaptés à la pratique du « parkour » et même une via ferrata pour enfants sur un mur de soutènement.

Pêcherie, guinguette, terrasse

Plus original encore, il y aura une pêcherie (sans carrelet) quai Hoche, en libre accès dans une fonction de belvédère. On trouvera également sur le quai Doumergue un bar-guinguette-restauration rapide. « Ce sera une structure de métal et bois, très ouverte, avec une terrasse à l’étage. Le but est d’animer le quai tout en offrant un service aux riverains. On ressent un gros enthousiasme pour ce projet », note Nicolas Doreau.

Globalement, un effort sera apporté pour dégager des vues sur la Loire, tout en permettant à la nature de « gagner du terrain ». En parallèle, la circulation des rues adjacentes sera apaisée et mise en sens unique par endroits. « On est complètement en phase avec le grand débat sur la Loire et les souhaits exprimés par les participants », fait remarquer le chef de projet de la Samoa.