Nantes: Les entreprises culturelles et créatives continuent de s’implanter sur l’île de Nantes

ECONOMIE La Centrale, nouvel hôtel d'entreprises, a ouvert ses portes depuis le début du mois d'avril...

Julie Urbach
— 
La Centrale compte des bureaux et des places en open-space
La Centrale compte des bureaux et des places en open-space — J. Urbach/ 20 Minutes

Une société de production audiovisuelle, une photographe, un collectif de création de spectacles… Depuis le début du mois d’avril, une quinzaine de structures se sont installées dans le nouvel hôtel d’entreprises appelé La Centrale, situé boulevard Gustave Roch, dans le quartier de la Création sur l’île de Nantes. Ce nouvel espace, aménagé dans un ancien immeuble de la centrale des artisans coiffeurs, propose des bureaux pour une vingtaine d’entreprises ainsi que 16 places en open-space, des salles de réunion ou encore un espace de projection.

« Le lieu est réservé aux acteurs des industries culturelles et créatives, précise Jean-Luc Charles, président de la Samoa, la société publique d’aménagement de l’île de Nantes. Il y a beaucoup d’initiatives concernant les métiers du cinéma et des arts visuels. C’est la naissance d’un véritable cluster. »

Déjà une centaine d’entreprises

La Samoa a déjà aménagé deux sites pour attirer les associations et professionnels de ce secteur. Situé à la pointe ouest de l’île, le Karting compte une quarantaine d’entreprises créatives (environ 100 emplois) et les Ecossolies, gérées par le Solilab, une cinquantaine de structures spécialisées dans le secteur de l’économie sociale et solidaire.

Le quartier de la création ne devrait pas s’arrêter là puisqu’un nouvel hôtel d’entreprises de 5.000 m2 sera aménagé en 2017 dans l’une des halles Alstom, en cours de réhabilitation. « Les travaux de ce lieu démarreront en septembre, confirme Virigine Barré, chef de projet à la Samoa. Le reste du chantier tient ses délais ! » L’école des Beaux-Arts, la cantine numérique ou encore « une agora gourmande » y sont attendues.