Nantes: Des manifestants de «Nuit Debout» ont investi un supermarché

FAITS DIVERS Le magasin Carrefour Market situé face à la place du Bouffay a été investi mardi soir par une cinquantaine de personnes et victime de vols...

F.B.

— 

Débats organisés place du Bouffay à Nantes par le collectif Nuit Debout.
 / AFP PHOTO / LOIC VENANCE
Débats organisés place du Bouffay à Nantes par le collectif Nuit Debout. / AFP PHOTO / LOIC VENANCE — AFP

Une cinquantaine de personnes se revendiquant du mouvement «Nuit Debout» ont investi mardi soir le supermarché Carrefour Market de l’immeuble Carré Feydeau, face à la place du Bouffay, a-t-on appris ce jeudi matin. Vers 20h50, les manifestants sont entrés collectivement dans le magasin et se sont rassemblés au milieu des rayons dans un but « militant et pacifique », indique un témoin de la scène. Mais plusieurs individus ont profité de la confusion pour s’enfuir avec des marchandises.

La police a dû intervenir, sans procéder à des interpellations, « afin, semble-t-il, de favoriser un retour au calme », poursuit le témoin. Certains produits dérobés ont été déposés à l’entrée du magasin, d’autres ont disparu. « Il y avait tellement de monde, notre service de sécurité était débordé. On n’a pas pu recenser tous les articles volés, de l’alcool notamment », raconte Nicolas Remaud, directeur du Carrefour Market.

Nuit debout depuis le 5 avril

Ce n’est pas la première fois que le magasin est ciblé par des manifestants ces dernières semaines. Son directeur évoque une « période pénible ». « On a mis un agent de sécurité devant le magasin. Le personnel est sous tension, en vigilance permanente. Dès qu’il y a un moment de foule à risque, on baisse les grilles », raconte Nicolas Remaud.

En fin de semaine dernière, quelque 70 manifestants de la « Nuit debout » avaient également organisé un sit-in à la gare de Nantes, notamment sur les voies.

Le collectif Nuit Debout propose depuis le 5 avril aux personnes opposées au projet de loi travail, mais pas seulement, de se rassembler chaque soir, à partir de 18h, place du Bouffay à Nantes, afin d’y débattre et de s’informer sur différentes luttes en cours (état d’urgence, crise agricole, Panama papers, réforme de l’éducation, Notre-Dame-des-Landes, accueil des migrants…).